History of the Model

 

History and Present of the Model UN Community in Russia and all over the World

 

Naissance du « Modèle »

On a commencé à mener des modèles avant l’apparition des organisations internationales. Le premier cas de la tenue du modèle a été aux États-Unis et ce qui a aussi dupliqué le travail du Sénat. Cela a été fait dans le but de former les futurs sénateurs américains, car la théorie reçue pendant des cours universitaires devait alterner avec des connaissances pratiques.

Le précurseur du Modèle des Nations Unies qui représente les activités d’une organisation internationale était le modèle de la Société des Nations, réalisé en 1921 par un groupe d’étudiants de l’Université d’Oxford. Dans le cadre de cette réunion, on a organisé la session de « l’Assemblée Internationale », qui a ensuite reçu une large couverture médiatique grâce au magazine « Observer » qui à son tour l’a appelé « Genève à Oxford ». Deux ans plus tard, l’organisateur du Modèle de la Société des Nations a pu le tenir à Harvard où le noyau de l’ordre du jour était la question du trafic d’opium dans le monde.

Il est à noter que le format des Modèles de la première moitié du XXe siècle était considérablement différent des modèles de nos jours. Si aujourd’hui les délégués discutent d’un ordre du jour pendant 5 jours (certains modèles étrangers supposent l’existence de deux ordres du jour), dans les années 1920, Oxford a insisté sur un autre format. Premièrement, une session n’a duré qu’une soirée. Deuxièmement, on discutait plusieurs ordres du jour allouant une heure à chaque débat. Cette approche sans aucun doute ne permettait pas aux délégués de présenter leurs points de vue, la discussion était peu efficace.

 

L’émergence du Modèle des Nations Unies

Une nouvelle étape dans le développement du mouvement modèle renaît en 1945, année de la Fondation de l’Organisation des Nations Unies. Le premier Modèle de l’ONU a eu lieu en 1947 à Swarthmore College (Pennsylvanie). Il s’agissait d’une seule Commission, l’Assemblée générale. On s’est focalisé sur trois questions : le contrôle et le développement de l’énergie atomique, le désarmement, le statut civil des réfugiés.

En 1949, le Modèle des Nations Unies a été tenu à l’intérieur de l’Université Saint-Laurent à New York. L’organisateur idéologique était Gary Reif. Il était le conseiller de la délégation américaine à la conférence de San Francisco en 1945 et à la conférence des Nations Unies à Londres en 1945-1946.

En 1968, le Modèle international européen des Nations Unies a été organisé à la Haye avec l’aide des étudiants et des enseignants néerlandais, ce Modèle fonctionne avec succès à ce jour.

Malgré le fait que le mouvement de Modèle se développait initialement aux États-Unis, dans les années 1990, les modèles ont commencé à avoir lieu en Asie de l’est et du Sud, au Moyen-Orient et en Afrique du Sud. À ce jour, le mouvement de Modèle continue d’évoluer. En Europe, il y a plus de 50 organisations, aux États — Unis il y en a plus de 150.

 

Mouvement de Modèle en Russie. C-MIMUN

Le Modèle n’est arrivé en Union soviétique qu’en 1990. Le premier Modèle a été organisé sur la base de MGIMO. Selon le recteur de l’Université, Anatoly Torkounov, « le Premier vaste Modèle des Nations Unies a eu lieu pendant les vacances d’hiver des étudiants, en janvier 1990. Les modèles de l’ONU ont immédiatement gagné en popularité parmi les étudiants et les lycéens et sont devenus l’un des programmes permanents de l’Association ».

Mais le Modèle de 1990 était plutôt un jeu d’étudiants et après un prototype d’une grande conférence politique. Officiellement, le Modèle international des Nations Unies de Moscou est organisé à partir de 1999 à l’Institut d’État des relations internationales de Moscou auprès du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie avec l’aide de l’Association russe pour l’assistance des Nations Unies.

Au début du nouveau millénaire, le modèle international des Nations Unies de Moscou a montré des progrès exceptionnels dans son développement et dans son expansion des sphères d’influence. C’est en 2000, elle a reçu une reconnaissance internationale, au bout de quatre ans a été confirmé par le fait de la visite de Kofi Annan, (Le secrétaire général de l’ONU à l’époque), ainsi que de Kiyotaka Akasaki (secrétaire Général adjoint des NATIONS unies à la communication et à l’information du public), de Frode Mauring (représentant permanent du Programme de développement des Nations Unies en Russie) et de Hans Blix (Président de la fédération Mondiale des associations pour les Nations Unies).

Le soutien mondial a permis au C-MIMUN de se développer rapidement et de devenir une organisation internationale à part entière. La présence de Sergueï Lavrov, ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie, en tant qu’invité d’honneur lors de la cérémonie d’ouverture des Modèles internationaux de l’ONU à Moscou en 2006 et 2015, a également contribué à une plus grande notoriété parmi les citoyens russes.

La structure du Modèle de l’ONU est une reproduction des travaux des organes officiels : l’Assemblée générale, le Conseil de Sécurité, le Conseil Économique et Social (CESNU). Cependant, depuis le début de la tenue du « C-MIMUN », le nombre de comités « simulateur » a considérablement augmenté et les délégués disposent désormais d’un large choix d’organes de l’ONU et, par conséquent, d’ordres du jour. Depuis 2011, un éventail des langues de travail du programme a également été élargi. Réalisé auparavant exclusivement en anglais et en russe, Le Modèle a inclus le français dans sa liste et, depuis 2015, cette liste présente 6 langues officielles de l’ONU : le russe, l’anglais, le français, le chinois, l’arabe et l’espagnol.

Le C-MIMUN est actuellement le plus grand Modèle de l’ONU en Russie et en Europe de l’est. En 2019 Le modèle a réuni des écoliers et des étudiants de 40 pays et de plus de 60 villes de la Russie. En 2020, plus de 700 délégués y ont participé, dont environ un tiers étaient des étrangers. L’ampleur et le caractère international du C-MIMUN font partie des principales caractéristiques qui le distinguent des autres conférences de même nature.

Dans une interview à The MSUMUN Times le coordonnateur du Modèle internationale de l’ONU à Moscou, Grigory Kovrijenco, a conclu que pour une compréhension correcte du mouvement de Modèle il faut le considérer comme un instrument d’auto-apprentissage ou bien de développement de certaines compétences, il faut grandir avec le Modèle». Le C-MIMUN vise à enseigner aux délégués un dialogue constructif et à démontrer leurs compétences oratoires.